0 Menu

Dude Manifesto

8.00

« Parfois, il y a un type… Parfois, il y a un type… Je dirais pas un héros, parce que c’est quoi, un héros ? Mais parfois, il y a un type. Et là, je parle du Dude. Parfois, il y a un type qui représente parfaitement un lieu et une époque. Il est dans son élément. Et ça, c’est le Dude, à Los Angeles. Et peu importe qu’il soit feignant – et le Dude l’était, ça c’est sûr, peut-être même le plus gros branleur de tout le comté de Los Angeles, ce qui le met en bonne place pour concourir au titre de plus gros branleur du monde entier. Ce que je veux dire c’est que parfois, il y a un type. Parfois il y a un type… » The Big Lebowski, Joel et Ethan Coen, 1998.

Et si ce type, il vivait aussi à Paris, à la charnière boiteuse de nos années 2000 et 2010, cette époque qu’il surnomme « 2000 WTF » ? Thierry Théolier, figure incontournable de la nuit parisienne pour avoir créé et animé pendant des années le Syndicat du Hype, n’est plus le « crevard » du détournement qu’il était. Jadis « casseur2hype » et bouffeur sociopathe à tous les râteliers, il vit désormais dans son antre, dans une forme de retraite débarrassée du superflu. Ce manifeste, dans lequel vous trouverez également des poèmes et un long entretien, raconte son histoire et les préceptes existentiels avec lesquels il tente de vivre au quotidien.